La Russie bientôt accusée par la Haye de crimes de guerre contre l'Ukraine ?

 
Новости
11 марта
18:33

La Russie bientôt accusée par la Haye de crimes de guerre contre l'Ukraine ?

L'Ukraine, qui attaque militairement les populations russophones, vote des lois pour interdire la langue russe, bombarde les enfants russophones et leurs écoles, viole les accords de Minsk, organise le coup d'Etat de Kiev en novembre 2013 par l'Euromaïdan, annonce via Porochenko sa volonté de faire vivre les enfants russophones dans les caves et exterminer leur groupe ethnique, a déposé à la mi-janvier 2017 une plainte contre la Russie à la Cour pénale internationale à La Haye car selon Kiev « la Russie menace la population ukrainienne » et « soutient des terroristes dans le Donbass ». Le pyromane réclame la protection internationale et accuse le pompier d'avoir mis le feu. La Cour pénale internationale à La Haye commence ses auditions contre la Russie qui doivent durer plusieurs jours. Cet épisode de La Haye rappelle les fausses accusations contre la Serbie pour autoriser l'OTAN à bombarder un Etat souverain.

L'Ukraine accuse la Russie des violations des droits de l'homme.

La Cour pénale internationale à La Haye vient de commencer ces auditions au début du mois de mars 2017. Olena Serkal, ministre des Affaires étrangères de l'Ukraine présente au tribunal de La Haye cette semaine a dit, « je suis devant le tribunal de la Cour internationale à La Haye pour demander la protection des droits de l'homme du peuple ukrainien... contre la Russie ». Olena Serkal réclame la protection face à la Russie et justifie sa demande en évoquant la plainte de l'Ukraine émise à mi-janvier 2017.

L'Ukraine accuse la Russie de financer le terrorisme.

Le gouvernement de Kiev, accusant la Russie de financer les pro-russes, tente d'obtenir une condamnation de la Russie. Selon l'Ukraine la Russie viole la Convention de l'ONU qui interdit le financement du terrorisme. Pour l'Ukraine, c'est la Russie qui finance le terrorisme... Kiev accuse les pro-russes de bombarder les villes et mettre en danger la vie de milliers de citoyens ukrainiens alors que les faits montrent l'inverse. Est-ce-que les juges de La Haye vont se souvenir de la fondation Clinton qui a été payée par l'Arabie saoudite et qui a soutenu Porochenko, le même Porochenko qui a acheté des armes de guerre à l'Arabie saoudite ? L'Arabie saoudite qui soutient le terrorisme de l'EI ? Le but de Kiev est de faire interdire par le tribunal de La Haye l'aide aux Russes et aux gouvernements russes élus démocratiquement par référendum et d'accuser la Russie de financer le terrorisme. La Cour pénale de La Haye est connue pour ne pas représenter le droit mais les intérêts de la gouvernance mondiale via l'ONU. Le droit n'existe pas, sauf dans la main de celui qui a le pouvoir. Les juges du Tribunal de la Haye travaillent pour l'ONU qui passent son temps à accuser la Russie de faire la guerre en Ukraine mais aussi en Syrie. Les juges mangent dans la main du pouvoir qui les paie.

Demande de réparations pour le vol MH17 abattu le 17 juillet 2014.

L'Ukraine a effectué la demande de dédommagements à la Russie pour le vol MH17 abattu au-dessus du Donbass. Les juristes de Kiev utilisent les éléments de preuves issus de l'enquête internationale menée par la Hollande, une enquête mise à mal par de nombreuses enquêtes et investigations montrant la manipulation des faits pour accuser la Russie. Cette enquête internationale accuse la Russie d'avoir tiré un BUK sur l'avion alors que c'est un avion ukrainien qui a tiré sur le vol MH17. Le journaliste d'investigations Billy Six avait mené l'enquête .

Moscou doute de la compétence du tribunal de La Haye et va donner sa position.

L'Ukraine, se dit confiante. « La Russie ne va pas échapper à sa responsabilité face aux actes terroristes, les meurtres et les actes de tortures et autres crimes », a tweeté, Mariana Beza, la porte-parole du ministère des Affaires étrangères. Porochenko se montre aussi confiant et célèbre le début du procès à La Haye comme un moment historique. « La vérité est plus fortes que les armes », écrit Porochenko sur sa page Facebook. Les observateurs bien informés voient bien la magouille du tribunal de La Haye qui n'est qu'une organisation de l'ONU continuant la guerre contre la Russie sur le terrain légal pour donner des arguments de guerre à l'OTAN.

Olivier Renault

Source

 

Последние публикации

Популярный статьи

Яндекс.Метрика