Macron a rencontré « maman » à Berlin !

 
Новости
16 мая
09:56

Macron a rencontré « maman » à Berlin !

Macron, le nouveau « président » des Français était à Berlin pour rencontrer Merkel et la France a été de nouveau ridiculisée. Le Bild titre en gros au-dessus d'une photo, en faisant un jeu de mots, montrant Merkel et Macron ensemble en train de saluer la foule, « Hier winken Macron und Maman für Europa » ( Macron et maman, ici, font un petit salut (invitent, font un signe) pour l'Europe). «Winken» peut avoir le sens d'un ordre donné par un policier sur la route... et un sens enfantin employé à l'encontre des enfants à l'occasion d'une rencontre entre des adultes et des enfants... ici, les enfants sont les peuples des pays européens... Merkel et Macron ne saluent donc pas seulement amicalement devant la caméra. Le titre sarcastique du Bild montre, en tout cas, la moquerie des Allemands envers le nouveau président français. Berlin et Merkel sont contents, ils ont trouvé leur serviteur français qui n'est même pas considéré comme un adulte ou un homme ! car Macron est allé à la rencontre de « maman».

Un débutant pas mûr.

Macron avait l'air fragile à côté de die Mutter, la maman. La voix de Macron était celle d'un petit gars qui sort de sa couveuse et qui découvre le monde en jouant de ses mains. La presse était devant Macron à la chancellerie, qui porte le nom de machine à laver à cause de sa forme architecturale. L'amitié franco-allemande était le slogan de Macron et il ne cessait pas de montrer son admiration pour die Mutter. Cette admiration et ce comportement enfantin et avilissant en venant rencontrer la maîtresse de l'Europe agacent les Français. Les Français ne veulent plus de cette Merkel qui leur dicte comment vivre et penser. Macron, « président » élu par des slogans publicitaires et de nombreux trucages dans les votes, est allé chercher le soutien à Berlin de Merkel comme si un président français devait se soumettre au diktat allemand à un moment où le peuple de France cherche à retrouver son identité brisée. Merkel et Macron ont raconté des banalités sur l'Europe durant cette rencontre. Les journalistes présents ont posé des questions banales...

Merkel a clairement remis à sa place Macron.

Merkel a cité Hermann Hesse en faisant référence au tout jeune président venu de France, « A tout début demeure une magie interne » et souligné que Macron devait faire ses preuves avant, quelque part, de se prendre en fait pour un Dieu, « La magie ne tient que si les résultats viennent.. », termine Merkel ce qui souligne un ton ironique. Merkel a indiqué à Macron qu'au lieu de penser à de gros plans sur l'Europe, il faut se concentrer surtout sur la confiance comme obtenir une coopération plus étroite sur la politique étrangère, la défense, la fiscalité. Merkel refuse un changement des traités européens comme Macron le veut. Macron est dès le début mis au pas par die Mutter. Macron a refusé de parler de la politique française à Berlin. « Le petit écolier » retourne bredouille à Paris et ressort, il faut l'écrire, humilié de la rencontre avec die Mutter, la maman comme l'écrit le Bild ! Car c'est encore Merkel qui a guidé le nouveau président français... Les Allemands doivent bien se marrer à voir un président français déclarer sa soumission à Berlin et à l'Europe allemande dès le deuxième jour de son mandat en se mettant à genoux devant la chancelière ! Le Spiegel se réjouit de voir un président français totalement dévoué à la cause de l'Europe allemande, « avec l'élection du proeuropéen Macron le gouvernement fédéral espère obtenir un nouvel élan dans la coopération envers et pour l'Allemagne ».

Olivier Renault

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à la rédaction.
Soutenez le projet

Последние публикации

Популярный статьи

Яндекс.Метрика