La France interdit aux journalistes libres de travailler librement : Macron fait interdire RT à l'Élysée 

 
Новости
15 июня
09:25

La France interdit aux journalistes libres de travailler librement : Macron fait interdire RT à l'Élysée 

Scandale ! La France avec Macron perd ses repères précieux de base : la liberté d'expression, la démocratie, le respect des journalistes ! L'équipe RT a obtenu un refus du service de l'Élysée alors qu'elle fut accréditée comme les autres média pour assister à la rencontre d'Emmanuel Macron et de Theresa May ce mardi 13 juin. Déjà lors du « ring » télévisé entre Marine Lepen et Emmanuel Macron, ce dernier avait pointé du doigt les média russes en les traitant de producteurs de Fake-News... et en se permettant de dire qui est journaliste ou pas... Pourtant les citoyens français ont pu voir dans le soutien total et absolu des média français pour le candidat Macron en le célébrant comme le vainqueur bien avant le second tour des élections la manipulation. Il n'y a pas photo ! les média, qui ne sont pas attachés au système Macron, ont l'interdiction de travailler en France ! Le président français copie sur Merkel et son équipe de censeurs ! Seuls les média représentant la « voix de son maître » ont le droit de « travailler » (l'obligation de faire de la propagande). Aujourd'hui en 2017, la France interdit aux journalistes libres de travailler librement ! Et l'ordre vient directement de l' Élysée !

Un journaliste de RT témoigne :

https://youtu.be/5IZjyiddJlM

Mise en place de la censure !

L'Élysée a dit durant la conférence de presse vouloir durcir les règles de modération sur les réseaux sociaux... Le Monde relate le contenu de la décision « [Ce projet] vise d’abord à renforcer les engagements et les obligations des opérateurs en ligne, afin de supprimer les contenus qui promeuvent, dans tout type de média, la haine et le terrorisme. Il y a aujourd’hui des engagements qui ont été pris, ils ne sont pas suffisants. Theresa May rappelait très justement, il y a quelques semaines, à Taormina, que ce sont durant les deux premières heures que près de 50 % des potentiels terroristes, en tout cas des esprits qui peuvent être manipulés, sont touchés par cette propagande, quand aujourd’hui les engagements pris sont mis en œuvre seulement dans les 48 heures ». Derrière se trouve l'idée de censurer et d'interdire aussi les média libres, les sites patriotiques, qui représentent encore un espace libre pour l'information différente sur les faits de l'actualité.

Ce n'est pas à l'Élysée de dire qui est journaliste ou pas !

Le métier de journaliste n'est pas un métier fermé. Personne n'a le droit de sélectionner selon son goût la qualité d'un journaliste, du moins dans une vraie démocratie. Du fait que l'Élysée se permette d'interdire une équipe de RT, qui fait un excellent travail journalistique, est une entrave très grave à liberté de la presse ! Le geste de l'Élysée prouve la corruption à la tête de l'Etat car une autre voix fait peur au pouvoir en place. Il fallait interdire de questions journalistiques pertinentes ! Un Etat, qui se dit défendre la démocratie et les droits fondamentaux comme la liberté de la presse, ne peut pas faire la sélection des journalistes à l'entrée d'une conférence de presse. L'équipe de RT appartient à une rédaction reconnue dans le monde et ses journalistes ont une carte de presse. Quand est-il donc des journalistes indépendants qui n'appartiennent pas une grande rédaction ? Interdits d'être présents durant la conférence de presse pour poser des questions pointues ? seuls les « journalistes » des groupes officiels, qui ont totalement soutenu le candidat Macron dans l'emploi d'une propagande honteuse, ont donc le droit d'être là à l'Élysée ? ce qui se passe actuellement en France est d'une gravité dangereuse pour tous !

Macron dénonce le nazisme à Ouradour mais soutient les nazis en Ukraine !

« La « bestialité infâme » d'Oradour existe toujours », a dit le président français. Mais au même moment Emmanuel Macron soutient le président ukrainien, Porochenko, qui soutient les soldats nazis et qui a officiellement déclaré en public « nous allons faire vivre tous les enfants russes dans les caves ». Le président français use de l'abominable tragédie d'Ouradour comme d'une opération de communication alors qu'il ferme les yeux sur les admirateurs de la SS en Ukraine qui commettent des Ouradour sur Glane dans le Donbass et qui rêvent d'en faire d'autres ! Le président français est un homme sidérant pas son déni des faits et sur la réécriture de l'Histoire ! Car c'est la Russie qui a combattu « la bestialité infâme durant le Troisième Reich et qui combat aujourd'hui avec le même sacrifice « la bestialité infâme » tant dénoncée par le président français à Ouradour ! Les morts d'Ouradour doivent se retourner dans leur tombe et hurler à la trahison. Car ces martyrs auraient aimé avoir l'Armée rouge pour les défendre ! D'ailleurs c'est l'Armée rouge qui a libéré le camp de la mort Auschwitz ! RT, qui vante la Grande Guerre patriotique contre justement « la bestialité » interdit et double discours sur la réalité des massacres commis à cause de l'idéologie nazie montre une situation grave en France à la tête du pouvoir !

Nous invitons Le président français à venir voir par lui même l'état des actes de cette "bestialité" dans le Donbass !

Olivier Renault

Soutenez le projet

Последние публикации

Популярный статьи

Яндекс.Метрика